Les Différents types d’arc

Les Différents types d’arc

Dans ce sport, il existe différents types d’arcs et différentes manières de viser.
Nous allons en expliquer certaines que nous pratiquons fréquemment dans notre sport.

Barebow

Le « Barebow », traduit littéralement « arc-nu » est la première manière de viser que nous enseignons aux débutants ce qui leur permet de ressentir pleinement les sensations de tir, de découvrir leurs repères et de se familiariser avec notre sport.

L’arc ne contient que deux voire trois accessoires: Le Bouton de Berger qui est utilisé pour régler le vol de la flèche sur le plan latéral et un repose flèche qui permet l’utilisation de plumes en matière synthétique. Certains archers y ajoutent un contrepoids pour une meilleure stabilité de l’arc.

L’arc est fait de plusieurs éléments: une poignée qui peut être en aluminium, en carbone ou en bois pour les arcs d’initiation et d’une paire de branches en fibre de verre avec adjonction possible de carbone et/ou de bois ou de bambou.

La visée se fait en alignant la pointe de flèche sur le centre de la cible et en déplaçant la position des doigts sous la flèche en fonction de l’éloignement de la cible.

Recurve ou arc classique ou arc olympique

Il est, en quelque sorte, une version plus sophistiquée du Barebow.

Il est muni en plus d’un viseur et de stabilisateurs. L’archer ne vise désormais plus avec la pointe de sa flèche, mais au moyen de l’œilleton du viseur. Le viseur est réglé en fonction de l’éloignement de la cible, ce qui nécessite dans certaines compétitions l’évaluation des distances par l’archer.

C’est le seul arc admis aux Jeux Olympiques.

Longbow

Dérivé de l’arc anglais du moyen âge, le longbow ou arc droit est un arc simple qui peut être construit soit d’une pièce de bois, ou pour les lonbows plus performants avec des matériaux modernes comme la fibre de verre et le carbone. Cet arc ne possède aucun accessoire permettant la visée.

On parle avec cet arc et le bowhunter (voir ci-dessous) de tir instinctif. Comme pour d’autres sports (par ex tennis, golf, pétanque, football, etc.) il s’agit d’envoyer un projectile à un endroit précis sans viseur. C’est l’entraînement inlassable de l’archer qui lui permettra de placer correctement son bras d’arc en fonction de l’éloignement de la cible.

Bowhunter

Le Bowhunter peut être monobloc ou démontable en deux ou trois parties. La poignée doit être en bois, les branches peuvent contenir les mêmes matériaux modernes mentionnés ci-dessus.

C’est un arc aux branches fortement recourbées qui facilitent l’armement et qui ajoutent de la vitesse au vol de flèche.

Comme pour le longbow, cet arc ne possède pas de viseur et on parle là également de tir instinctif.

Compound (arc à poulies)

Cet arc possède une poulie à chaque extrémité des branches. Ces poulies, ou cames, jouent un très grand rôle à l’armement. En effet, passé un certain cap, la force nécessaire à l’armement est diminuée d’environ 30% ce qui permet de maintenir l’arc armé pendant plusieurs secondes. Ces mêmes cames assurent après la décoche une accélération démultipliée qui permet à la flèche d’atteindre une vitesse jusqu’à 350 km/h.

L’arc à poulies est muni de divers accessoires permettant l’aide à la visée et au tir, comme différents types de viseurs (loupe, pins lumineux, œilleton, etc.) un niveau d’eau pour contrôler la verticalité de l’arc, des stabilisateurs et un décocheur.

Initialement cet arc a été conçu aux USA pour la chasse.